Régulation génétique et épigénétique du développement du pancréas

Le pancréas constitue un modèle mettant en jeu les mécanismes fondamentaux du développement (différenciation, migration, polarité…) et présente un intérêt médical vu la prévalence du diabète et du cancer du pancréas. 

Nous étudions le contrôle génétique et épigénétique de l’organogenèse et de la fonction pancréatique, à l’aide de différents modèles murins. Nous nous focalisons sur le facteur de transcription HNF1B et le diabète monogénique MODY5 (Maturity Onset Diabetes of the Young), ainsi que sur les histones désacétylases (HDACs), en combinant des approches phénotypiques, physiologiques, moléculaires, et d’analyses à grande échelle. Comment est contrôlée :

  • la prolifération des progéniteurs pancréatiques, 
  • la génération de précurseurs endocrines, 
  • la différenciation et la fonction des cellules endocrines et exocrines ? 

Notre objectif est de décrypter les réseaux de régulation régissant ces processus, en lien avec la physiopathologie humaine. 

En savoir plus...

Nos recherches portent sur les mécanismes moléculaires et cellulaires qui contrôlent l'organogenèse et la fonction pancréatique. Le pancréas est une glande mixte exocrine (sécrétion d’enzymes digestives par les acini) et endocrine (sécrétion d’hormones dont l’insuline par les îlots de Langerhans), jouant un rôle essentiel dans l’homéostasie nutritionnelle et glucidique. Il est intéressant d’étudier cet organe, qui constitue un modèle mettant en jeu les mécanismes fondamentaux du développement (différenciation de lignages, migration, polarité…). Ces études ont également un intérêt médical étant donné la forte prévalence des maladies pancréatiques: diabète et cancer du pancréas. 

Nous nous intéressons au contrôle génétique et épigénétique du développement et de la fonction pancréatique, à l’aide de différents modèles murins permettant d’étudier le rôle de facteurs de transcription et de facteurs épigénétiques. Nous nous focalisons sur le facteur de transcription HNF1B et le diabète monogénique MODY5 (Maturity Onset Diabetes of the Young), ainsi que sur les histones désacétylases (HDACs), en combinant des analyses phénotypiques, physiologiques, moléculaires, et d’analyses à grande échelle. 

Notre objectif est de décrypter les réseaux de régulation régissant la prolifération des progéniteurs pancréatiques, la génération de précurseurs endocrines, la différenciation des cellules endocrines et exocrines, en lien avec la physiopathologie humaine.

  • Axe 1 : Mécanismes génétiques

Rôle d’HNF1B dans les progéniteurs pancréatiques, les canaux pancréatiques, la génération des cellules endocrines et la morphogénèse des îlots, dans le maintien des cellules acinaires. Compréhension de l’étiologie et la physiopathologie du diabète MODY5.

  • Axe 2 : Mécanismes épigénétiques

Rôle des HDACs de classe I dans les progéniteurs pancréatiques, les précurseurs endocrines et les cellules β, dans le maintien des cellules acinaires.

Collaborations

  • Dr Maike Sander; University of California, San Diego, USA.
  • Dr Torbjorn Lundstedt; Acurepharma, Umea, Sweden.
  • Dr Eric Olson; Dr Rhonda Bassel-Duby. Department of Molecular Biology, UT Southwestern Medical Center, Dallas, TX, USA.